la fierté

d'où vient cet enfant qui parle

Compagnie Le Dahu


La prison n’est pas condamnée à n’être qu’un lieu d’enfermement. Nous y rencontrons des gens avec lesquels, hors de cet espace codifié, nous n’aurions jamais pu apprendre à nous connaître.

Et c’est un peu de ce miracle, pas si ordinaire, de la rencontre, que nous avons envie de déplacer au théâtre,

en invitant des anciens détenus à nous rejoindre pour créer un spectacle ensemble.

 

Pour La Fierté, deux anciens détenus et trois comédien.ne.s se retrouvent sur le plateau.

C’est d'abord l’expérience humaine qui est au cœur du projet : la relation réelle, progressive, qu’ils tissent. Leurs parcours, leurs choix, qui se croisent et se répondent.

  

Qu’est-ce que cette rencontre révèle des positions et des histoires de chacun, de deux mondes

qui connaissent l’existence l’un de l’autre sans pouvoir se rapprocher ?

 

La fierté, d’où vient cet enfant qui parle forme un diptyque avec notre précédente création.

Les deux pièces, bien qu’autonomes, s’inscrivent dans un cycle de recherche autour de la rencontre

au plateau entre prison et société civile.



Cie Le Dahu

Mise en scène Maëlle Faucheur & David Costé

Avec Dyckson E. D., Maëlle Faucheur, David Francillette, Damien Houssier, Nadège Sellier

Scénographie et lumière : Cyrille Guillochon, Lumière : Karl-Ludwig Francisco

Crédit photo : Martin Argyroglo

Production : Compagnie le Dahu

Soutiens : ARCADI Île de France, Aide au spectacle vivant de la SPEDIDAM, ADAMI, ville de Paris, Plateaux Sauvages, Théâtre Paris Villette, la Fonderie, le CentQuatre, le Carreau du Temple, la Maison Populaire de Montreuil.