rêves d'humanité

Une création du Théâtre de Chaoué spécialement conçue pour les Allonnais.es, pour l'été 2020

 

Quatre rêves, quatre lieux, huit dates.

 Nous vous invitons à suivre cette série de rêves qui sera dévoilée au cours des 4 semaines estivales.

JEUDI 16 JUILLET

* Rêve de Marie-Paule *

QUARTIER DE CHAOUE

Départ du char à l'angle de la rue Léo Délibes

et de la rue Charles Gounod

Arrêt du char rue Emmanuel Chabrier

 

DIMANCHE 19 JUILLET

* Rêve de Lilou *

QUARTIER DES HAUTES-METAIRIESDépart du char à l'arrêt de bus Savoie (ligne 26)

Arrêt du char parc de Vendée

 

JEUDI 23 JUILLET

* Rêve de Coco *

Quartier des Perrières

Départ du char à l'angle de la rue JP Wimille

et de la rue Jean Mermoz

Arrêt du char parc Jean Mermoz

 

DIMANCHE 26 JUILLET

* Rêve de Marie-Paule *

QUARTIER DE LA BUJERIE

Départ du char rue de la Bérardière,

à l'entrée du parc des droits de l'Homme

Arrêt du char parc des droits de l'Homme

JEUDI 30 JUILLET

* Surpriiiiise  *

QUARTIER DES HAUTES-METAIRIES

Départ du char à l'arrêt de bus Savoie (ligne 26)

Arrêt du char parc de Vendée

 

DIMANCHE 02 AOÛT

* Rêve de Lilou *

QUARTIER DES PERRIERES

Départ du char à l'angle de la rue JP Wimille

et de la rue Jean Mermoz

Arrêt du char parc Jean Mermoz

 

JEUDI 06 AOÛT

* Rêve de Coco *

QUARTIER DE LA BUJERIE

Départ du char rue de la Bérardière,

à l'entrée du parc des droits de l'Homme

Arrêt du char parc des droits de l'Homme

 

DIMANCHE 09 AOÛT

* FIN *

QUARTIER DE CHAOUE

Départ du char à l'angle de la rue Léo Délibes

et de la rue Charles Gounod

Arrêt du char rue Emmanuel Chabrier



Port du masque conseillé.

Gel hydroalcoolique sur les différents lieux où passe le char.

En cas de mauvais temps, les spectacles ne peuvent pas être reportés en intérieur.


Mise en scène Bastien Chrétien

Avec Pierre Bacheviller, Elodie Boulard, Edwige Bage, Virginie Picard, Maxime Pichon, Tomas Reyes, Alexandre Sepré et Maria Savary.

 

Technique Arthur Patard et Thomas Pujol

Création sonore Rafi Wared

Conception du char Brahim Benmakhad et nos (supers) bénévoles